Pablo Neruda, Mémorial de l’île Noire, 1964

Découvrez, lisez et savourez ce poème, une porte entrouverte sur le chemin du Printemps des poètes 2018… 🔥

 

Et ce fut à cet âge… La Poésie
vint me chercher. Je ne sais paS. Je ne sais d’où

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *